Vous n’êtes pas sans savoir que le métier de comptable est très encadré. De ce fait, il faut, pour exercer cette profession, avoir des diplômes spécifiques. Cependant, il faut, en plus du diplôme, disposer de plusieurs qualités : rigueur, patience, organisation, etc. Dans cet article, nous essayerons d’expliciter chacun de ces points avant de préciser en fin d’article le salaire approximatif du comptable.

Quelle formation pour devenir comptable ?

Le comptable peut exercer partout, c’est-à-dire dans le privé comme dans le public. Dans le dernier cas particulièrement, il gère l’encaissement des recettes ou encore le paiement des dettes d’un organisme public.

Les formations pour devenir comptable sont multiples. En effet, il existe au niveau bac+2 le BTS comptabilité-gestion qui peut se préparer aussi bien dans le privé que dans les lycées. En IUT, vous pouvez accéder au DUT Gestion des entreprises et des administrations. Par ailleurs, il existe certains établissements privés spécialisés qui proposent au niveau bac+3 le DGG, Diplôme de comptabilité et de gestion. Si vous le voulez, vous pouvez poursuivre votre formation jusqu’au niveau bac+5. La fin de cette formation est sanctionnée par le DSCG, Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, très reconnu et très recherché sur le marché de l’emploi. Il faut dire que vous pouvez bénéficier de cette formation dans des universités ou écoles privées, avec possibilité d’alternance en entreprise. Vous pouvez également exercer le métier de comptable avec un master spécialisé comptabilité ou un MBA comptabilité.

Est-il possible de devenir comptable sans diplôme ?

Pour faire carrière en comptabilité, il est indispensable d’avoir un diplôme tout au moins de niveau bac+2. En revanche, vous avez bien la possibilité d’intégrer, et ce sans le baccalauréat, un BTS comptabilité-gestion. Autrement dit, bien qu’un diplôme de l’enseignement secondaire ne soit pas obligatoire (mais très recommandé), il faut tout de même avoir en main un diplôme reconnu par la profession, si bien sûr vous voulez réellement exceller dans le domaine de la comptabilité.

Quelles sont les principales missions du comptable ?

Les missions du comptable varient selon la taille de la structure au sein de laquelle il travaille. En effet :

  • Dans une petite et moyenne entreprise, il est au four et au moulin, sur tous les fronts. Autrement dit, il enregistre au jour le jour les opérations comptables. Il est aussi celui qui est chargé de clôturer les comptes annuels, d’établir les déclarations fiscales et sociales ainsi que les fiches de paie de tous les salariés. Il est également, en raison de sa position, associé aux décisions d’investissements de la structure.
  • Dans une grande entreprise, le comptable est sous la responsabilité d’un chef comptable. Il collabore avec ce dernier et s’occupe essentiellement de la gestion de la paie des employés, du traitement des factures (clients ou fournisseurs) et de la mise en place des tableaux de bord pour le contrôle de la gestion.
  • Dans un cabinet d’expertise, il travaille en tant que collaborateur et est sous la responsabilité de l’expert-comptable. Il s’occupe de la gestion des dossiers de clients, particulièrement la comptabilité des commerçants ou libéraux, d’artisans ou d’agriculteurs. C’est aussi au comptable qu’il revient de préparer les bilans comptables annuels. Par ailleurs, le comptable dans un cabinet d’expertise peut également assurer d’autres missions annexes telles que l’élaboration de la paie et des charges sociales, l’établissement des déclarations fiscales (TVA, résultats, CFE, CVAE, TVTS) et la tenue « juridique » du dossier. Comme vous le voyez, le comptable en cabinet a des missions plus polyvalentes qu’un comptable en entreprise.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour devenir comptable ?

Seul le diplôme ne fait pas de vous un bon comptable. En effet, le bon comptable, c’est celui qui, en plus du diplôme, dispose des qualités nécessaires pour réellement faire carrière dans le secteur de la comptabilité. Découvrez ci-dessous quelques-unes de ces qualités :

Le comptable doit aimer les chiffres

C’est inutile peut-être, mais il est parfois nécessaire de rappeler certaines évidences. En effet, la première qualité à avoir avant même de commencer à apprendre la comptabilité est d’avoir un penchant pour les chiffres. Cela s’impose d’autant plus qu’ils seront vos compagnons du quotidien. Si vous n’aimez pas jongler avec les chiffres, il est clair que le métier de comptable n’est pas fait pour vous. D’ailleurs, il est très difficile de travailler sur une longue durée avec des outils que l’on n’aime pas, et vous le savez bien.

Important : Avoir un penchant pour les chiffres ne veut forcément pas dire être un génie des mathématiques.

Le comptable doit être rigoureux et bien organisé

La comptabilité exige la rigueur et une bonne organisation. La priorité chez un comptable n’est donc pas d’être créatif. Il doit plutôt être ancré dans le réel, disposer d’un grand sens pratique. Le bon comptable, c’est cette personne capable de faire un travail bien défini et de le rendre dans les délais.

Le comptable doit être polyvalent

En dehors de ses missions principales, un bon comptable doit également être en mesure d’accomplir bien d’autres tâches. De l’édition des fiches de salaires à l’établissement des documents obligatoires annuels tels que les bilans et comptes de résultats… le comptable doit avoir des aptitudes variées.

Le comptable doit être sociable

Le comptable est amené à rester en contact permanent avec des clients. Il doit de ce fait être sociable et avoir un bon sens de la communication. Le comptable est également appelé à communiquer avec son environnement immédiat ainsi qu’avec des collègues d’autres départements. Pour y arriver, il devra adapter son langage technique, c’est-à-dire le jargon financier, à des profanes afin de faire comprendre certains aspects.

D’autres qualités utiles…

Comme vous l’avez pu constater, un bon comptable ou une bonne comptable doit disposer de tout un panel de compétences, lesquelles peuvent être techniques, c’est-à-dire liées directement aux métiers de la finance et de la comptabilité, ou sociales. Les compétences sociales sont aussi très importantes, notamment selon le niveau hiérarchique visé. En effet, selon le niveau de la responsabilité, le comptable doit être en mesure de s’exprimer librement et de façon décontractée en public. Il doit aussi être un leader et savoir user de la diplomatie dans des situations de conflits. Pour tout récapituler, un bon comptable doit :

  • Être à l’aise avec les chiffres et les procédures ;
  • Maîtriser les techniques et les normes comptables ;
  • Savoir utiliser les logiciels de gestion ;
  • Maîtriser les logiciels de comptabilité ;
  • Être capable de pratiquer couramment la langue anglaise (en particulier pour travailler dans une entreprise internationale) ;
  • Avoir un bon esprit d’analyse ;
  • Savoir synthétiser ;
  • Être capable de gérer son temps et le stress (étant donné que la pression augmente durant certains moments de l’année) ;
  • Savoir chercher et trouver l’information ;
  • Avoir l’esprit d’initiative ;
  • Etc.

L’évolution de la carrière du comptable

Après être sorti diplômé de l’Université ou d’une école de formation spécialisée, le comptable doit maintenant commencer par gravir des échelons afin d’acquérir de l’expérience. Généralement, la vie professionnelle du comptable commence par des stages. Ensuite, il intègre une banque, une entreprise ou encore un cabinet d’expertise où il assiste ses supérieurs. Si ce dernier est éveillé et dispose des qualités et compétences énumérées ci-dessus, il se verra confier davantage de responsabilités.

Le comptable peut également espérer devenir chef comptable lorsqu’il travaille au sein d’une grande entreprise. Au cours de sa carrière, il peut aussi, afin de monter en grade, poursuivre ses études ou s’inscrire pour suivre une formation plus technique. Ainsi, il pourra devenir contrôleur de gestion, contrôleur financier ou expert-comptable. Dès qu’il atteint ce niveau de connaissance, il peut finalement décider de monter sa propre structure ou d’intégrer un cabinet de conseil où il jouera le rôle d’associé.

Combien gagne un comptable ?

Il n’y a pas un salaire standard pour tous les comptables. En effet, la mensualité varie non seulement selon le niveau d’expérience et la formation reçue, mais aussi selon la localisation. Cela dit, le salaire moyen d’un comptable à 30 ans peut être de 25 000 € par an en province, alors qu’il peut atteindre 35 000 euros par an à Paris. Après dix ans d’expérience professionnelle, le comptable peut voir son gain augmenter de façon notable.

Soulignons par ailleurs que l’expert-comptable agréé peut gagner plus gros (entre 50 000 € et 90 000 € par an). L’expert-comptable débutant par contre commence avec un salaire minimum de 30 000 € annuel.

Bon à savoir : En raison de la pénurie de comptables sur le marché, la tendance générale est à une hausse des salaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici