La santé est à juste titre un état indispensable à préserver pour profiter pleinement de ses moyens et jouir d’un certain bien-être. La médecine est ainsi une étude encore plus rigoureuse et complète au vu des nombreux aspects qu’elle aborde. Le métier de médecin généraliste nécessite une certaine compétence à acquérir au bout d’une formation. Découvrez les formations et compétences nécessaires au médecin généraliste, de même que son salaire.

En quoi consiste le métier de médecin généraliste ?

La médecine générale est une spécialité de la médecine qui consiste en un suivi durable, à assurer les soins de santé et le bien-être des personnes sans restrictions spécifiques. Le médecin généraliste encore appelé médecin de famille ou médecin omnipraticien n’a donc pas de limite de groupe ou de type de maladie pour intervenir. Il est ainsi consulté pour détecter et faire le diagnostic d’un mal afin de le traiter ou d’orienter le patient vers une solution à son problème. Il représente souvent l’intermédiaire pour rencontrer un médecin spécialiste d’un mal ou d’un trouble. Toutefois, le médecin généraliste peut très bien être le médecin traitant, car il possède les compétences nécessaires pour traiter les maux généraux de façon efficace.

Le médecin généraliste est le personnel de santé le plus en contact avec les membres d’un groupe ou d’une communauté. C’est généralement à lui que l’on s’adresse pour des douleurs, des rhumes, des vaccins, des suivis ou encore pour des avis médicaux. Le spécialiste vers lequel le médecin spécialiste, au besoin, oriente le patient est un gynécologue, un cardiologue, un chirurgien-dentiste, un kinésithérapeute ou encore un radiologue. Un médecin de famille travaille en collaboration avec d’autres spécialistes tout en mettant en place un suivi global de ses patients dont il possède le dossier médical. Par ailleurs, le médecin généraliste prescrit des médicaments à travers des ordonnances remises au pharmacien.

Le médecin omnipraticien est à plusieurs égards l’acteur essentiel du monde de la santé. Il possède une grande polyvalence et a l’attribution de plusieurs fonctions. Les médecins généralistes sont souvent de garde dans les services d’urgence pour gérer les cas critiques qui surviennent. Le médecin spécialiste est caractérisé par certains éléments. Nous vous énumérons quelques-uns !

  •  Il prend la responsabilité spécifique de santé de ses patients ou de sa communauté.
  •  Il répond aux problèmes de santé dans les aspects physique, psychologique, existentiel, social et culturel.
  •  Il est le premier contact avec les systèmes de soins.
  •  Il reste à l’écoute du patient, de ses plaintes et de ses besoins.
  •  Il assure l’utilisation efficiente des ressources du système de santé.
  •  Il élabore des approches de santé centrées sur chaque patient.
  •  Il établit une carte d’identité du patient en se penchant sur les antécédents.
  •  Il a la responsabilité d’assurer les soins continus et à long terme des patients.

La formation pour exercer ce métier

La médecine générale, comme tous les autres métiers de la médecine, nécessite des compétences et des qualités certaines et inaliénables. Ces compétences s’acquièrent à travers des études ou des formations spécifiques et généralement bien complexes. La durée minimum pour devenir médecin généraliste est de 9 ans généralement répartis sur trois cycles de formation. Avant d’aborder ces cycles, il est utile d’aborder les conditions d’accès à cette étude. En effet, commencer la première année d’étude en médecine suit l’obtention d’un baccalauréat scientifique.

Le premier cycle

Ainsi, la première année de médecine appelée PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) est accessible à tous les bacheliers. Toutefois, au terme de cette première année, un concours très sélectif permet de retenir un nombre restreint d’étudiants pour l’année suivante.

Le pourcentage de personnes retenues au terme du concours est inférieur à 30 % des candidats inscrits.

En outre, une fois le concours réussi, cette formation suit deux années universitaires de cours. Ces années contiennent des stages pour la pratique. Au terme de ces 3 premières années, le Diplôme de Formation générale en Sciences Médicales équivalent à une licence est fourni.

Le second cycle

Après ce diplôme, le second cycle consiste en trois autres années en externat. Ce cycle est fait d’un mélange de stages et de cours dispensés en faculté de médecine. Ces stages constituent en effet des travaux à mi-temps et se font chez des médecins praticiens. Durant chaque année du second cycle, l’étudiant doit réaliser 25 gardes. Au terme du second cycle, le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales correspondant au Master est attribué aux lauréats. Au cours de leur 6e année, les étudiants peuvent choisir leur spécialité.

La dernière phase

Le dernier cycle de l’étude pour devenir médecin généraliste consiste en 3 années passées en internat dans un milieu hospitalier. L’étudiant à ce cycle continue de suivre les cours et prépare sa thèse qui lui permettra d’obtenir le Diplôme d’État DE de docteur en médecine. Un bénéficiaire du DE en médecine peut alors pleinement exercer la fonction de médecin généraliste. Il doit rejoindre l’ordre des médecins après avoir prêté serment.

Quelles sont les diverses compétences que doit avoir le médecin généraliste ?

Hormis la formation, il est essentiel de posséder des qualités intrinsèques pour bénéficier de réels atouts pour la formation. De même, ces qualités essentielles permettent d’avoir des médecins généralistes avec de bonnes prédispositions et de bonnes préférences. Après une longue étude, le médecin généraliste possède de grandes connaissances pratiques et théoriques. Ces connaissances sont indispensables pour faire des diagnostics et apporter des soins. Par ailleurs, le médecin généraliste doit être une personne fiable gardant le secret relatif à l’état de ses patients. Le médecin doit être attentif, attentionné, résistant et disposer de grandes facultés à retenir. De même, le médecin généraliste doit avoir des qualités :

  •  le discernement ;
  •  la facilité de contact ;
  •  la pédagogie ;
  •  savoir garder son calme ;
  •  la facilité de retenir ;
  •  la probité.

En outre, un médecin généraliste doit pouvoir tenir un rythme effréné malgré ses nombreux patients et sa grande charge. Il doit être calme, disponible, à l’écoute et consciencieux lors des examens cliniques. Le médecin doit être concentré et attentif aux détails pour être efficace dans le diagnostic. De même, ce professionnel de la santé doit avoir une bonne mémoire et se tenir informé en matière de créations et de découvertes dans le domaine de la médecine. Pour finir, un médecin généraliste doit en tout temps conserver une éthique du travail et respecter le secret professionnel.

La rémunération de ce métier

Le médecin généraliste occupe une place centrale parmi les métiers de la santé. Il a en effet un rôle spécifique et assure des fonctions spécifiques souvent ardues. Pour son travail, selon son poste et son niveau d’expérience, le médecin généraliste est rémunéré par un montant donné. De même, le montant de la rémunération pour ce métier peut varier en fonction d’autres facteurs spécifiques. En moyenne, le médecin généraliste a un salaire ou une rémunération mensuelle nette de 5 700 euros.

Par ailleurs, le montant de ce salaire peut toutefois varier dans une fourchette allant de 3 000 à 9 000 euros selon des critères donnés. Au salaire net mensuel d’un médecin généraliste peuvent s’ajouter des frais supplémentaires variables. La médecine générale peut se pratiquer dans diverses conditions et présente de bonnes perspectives d’évolution.

Où travaille le médecin généraliste ?

Après l’obtention du DE en médecine, le médecin peut entre autres choisir d’exercer dans un cabinet privé ou alors dans une administration publique. Par ailleurs, installer un cabinet privé est souvent onéreux et limité par la difficulté de constituer une nouvelle clientèle. Pour cette raison, plusieurs docteurs choisissent les remplacements dans des hôpitaux durant les premières années de leur carrière. Toutefois, chaque médecin généraliste exerce ses fonctions suivant son habitude ou son organisation. Ils ont parfois la possibilité suivant leur emploi du temps d’alterner leurs services entre plusieurs lieux d’exercices.

En général, le médecin généraliste peut faire des consultations en hôpital, travailler dans un cabinet médical ou faire des visites à domicile. Chacune de ces options possède des atouts spécifiques et dans certaines conditions des limites. Par ailleurs, le milieu de la santé est un domaine actif avec une grande vitalité. L’effectif de personnel requis pour les métiers de la santé ne cesse en effet de croitre. Ce milieu comporte également plusieurs occasions favorables, notamment pour les jeunes titulaires du diplôme. On enregistre en effet de nombreux départs à la retraite dans ce secteur. De même, certaines zones rurales manquent de médecins généralistes pour assurer des fonctions qui sont pourtant capitales, sinon vitales pour toute société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici