Ces derniers temps, de nombreuses solutions low-code et no-code ont vu le jour. Les développeurs professionnels, de leur côté, se sont améliorés et parviennent actuellement à réaliser des travaux de plus en plus complexes. En utilisant des plateformes ne nécessitant pas ou nécessitant peu de code, ils iront encore plus loin dans leurs réalisations. Il faut aussi savoir que même ceux qui ne disposent pas de compétences en développement sont, désormais, en mesure de créer des applications rapides, légères et sécurisées grâce à ces outils révolutionnaires.

Pourquoi 2022 sera-t-elle l’année du low-code et du no-code ?

Plusieurs raisons laissent croire que le low-code et le no-code seront très requis dès 2022 comme le confirme l’organisme de formation Bi-Formation fraichement certifié Qualiopi.

Ces solutions intéressent davantage les entreprises

De plus en plus d’entreprises ont choisi d’opter pour le low-code ou le no-code dans leur système informatique. De nombreuses autres qui n’utilisent pas encore cette technologie ont bien l’intention de l’adopter. La raison est simple : en 2022, les développeurs non-professionnels trouveront dans ces outils la solution idéale pour faire du développement.

Ainsi, les entreprises ne vont plus dépendre des pro en informatique pour mettre à jour leur site web (insérer de nouveaux produits et services, publier de nouveaux contenus, etc.). Elles auront la possibilité de faire appel à une main-d’œuvre moins coûteuse, mais tout aussi efficace. Même les petites structures pourront modifier simplement et rapidement leurs catalogues en ligne. En effet, elles n’auront pas besoin d’un service spécialisé pour cela.

Le low-code et le no-code facilitent les implémentations

Il est bon de noter que les développeurs recherchent toujours des outils faciles à utiliser et permettant à la fois de créer rapidement. Les plateformes qui ne requièrent pas de code sont ainsi idéales pour leur travail. C’est pourquoi le low-code et le no-code seront rois en 2022 puisqu’ils regroupent tous ces critères.

Même les développeurs professionnels se tourneront vers cette technologie. En effet, les outils demandant du codage sont très difficiles à utiliser et leur maîtrise requiert souvent plusieurs années d’expérience (des compétences en JavaScript et une connaissance approfondie de l’API, par exemple). Cela signifie que les plateformes low-code et no-code offriront un gain de temps considérable pour ceux qui pratiquent ce métier, mais aussi et surtout pour les entreprises (qui veulent obtenir un résultat satisfaisant dans les plus brefs délais).

Avec cette technologie, la sécurité est au rendez-vous

Lorsqu’il est question de logiciels interagissant avec les informations sensibles de l’entreprise, la sécurité est cruciale. Ainsi, tous développeurs, professionnels ou non, doivent s’assurer que le niveau de sécurisation des outils qu’ils créent soit optimal pour ne pas mettre ces données critiques en péril.

Les outils low-code et no-code permettent de mettre en place :

  • Une protection élevée dans le domaine du développement.
  • Malgré leur simplicité d’utilisation, ces solutions peuvent satisfaire les demandes de tous les types d’entreprises, même les plus exigeantes.
  • De plus, elles sont utilisables, quelle que soit la plateforme d’hébergement choisie par la société.

Quid de l’expérience utilisateur ?

L’expérience utilisateur mise en place grâce aux outils no-code et low-code est très simple. La plupart du temps, elle intègre des modèles personnalisés et prédéterminés, des fonctionnalités ayant pour avantage de ne pas interférer avec celles du site ou de l’application. Si vous souhaitez devenir développeur no code & low code, nous vous conseillons de suivre une formation Power BI.