Vous rêvez vraiment de vous faire former dans l’une des plus grandes écoles de la France ? C’est une noble ambition. Se faire former dans l’une des grandes écoles du pays est en quelque sorte une forme d’assurance d’un avenir professionnel certain, car les recruteurs sont rassurés de la qualité de la formation offerte dans ces lieux de savoir et surtout du suivi que les étudiants bénéficient. Maintenant que vous avez passé l’une des étapes importantes et que vous êtes à présent admissible, il vous faudra préparer les épreuves orales. C’est une phase importante du processus qui vient clôturer la marche.

Pour cela, vous devez absolument bien vous préparer pour montrer toute la motivation qui est la vôtre à vouloir de cette formation et de cette école précisément. L’internet, les médias, les parents ou les proches peuvent avoir un rôle à jouer. Mais, l’idée de se faire suivre par un professionnel en la matière n’est pas à occulter.

Épreuves orales pour l’entrée dans une grande école française : les préalables à faire

Très redoutées par la plupart des candidats à l’entrée dans les grandes écoles, les épreuves orales constituent une phase importante et incontournable. C’est l’occasion au cours de laquelle vous êtes appelé à mettre la lumière sur vous-même, parler de vous, de vos qualités, de vos motivations et surtout de votre projet professionnel. Dès lors que vous avez une idée plus ou moins claire de qui vous êtes et de ce que vous voulez faire, il vous sera plus facile de vous adapter aux modes de fonctionnement de l’école en question. Cette phase bien redoutée ne doit pas se préparer à la légère. Vous avez besoin d’un professionnel qui travaillera avec vous afin de mettre toutes les chances de votre côté. En France, cela ne manque pas. Il existe de nombreux centres qui mettent à votre disposition les encadreurs qualifiés qui ont fait leur preuve dans l’accompagnement des étudiants candidats à l’entrée dans les grandes écoles. Si vous souhaitez en bénéficier, cliquez ici pour découvrir tout ce qui peut être possible pour vous.

La préparation en amont aux épreuves orales est importante. Vous devez bien préparer votre entretien, car vos interlocuteurs attendent que vous leur fassiez une bonne impression. Puisque c’est bien cela qui motivera essentiellement leurs avis définitifs ! En l’espèce, vous devez :

  • Vous renseigner d’abord sur l’école et la formation que vous entendez faire : toutes les écoles disposent d’un site internet où il est possible d’en apprendre davantage sur les offres, les valeurs et les habitudes de l’école. Vous devez avoir une vue d’ensemble de l’école avant de vous rendre aux épreuves orales. Cela vous aide à ajuster et, si possible, confirmer vos choix ou options. Il est important que vous vous projetiez dans cette école. Vos interlocuteurs doivent lire en vous toute votre envie de vous faire former là et d’appartenir à leur communauté. Les éléments à prendre en compte sont par exemple : le nombre d’étudiants accueillis chaque année par l’école, les différentes offres de formation, la particularité de l’école, etc. ;
  • Préciser votre projet professionnel : maintenant que vous avez une idée claire de l’école qui s’apprête à vous accueillir, il faudra préciser votre projet professionnel. À cette étape, ce n’est pas évident que vous sachiez déjà quel métier vous feriez plus tard. Toutefois, vous pouvez réfléchir à vos ambitions, le secteur d’activité qui vous intéresse, etc. Les épreuves orales permettront au jury face auquel vous serez de bien cerner votre profil d’étudiant et de comprendre davantage les raisons qui motivent vos choix. Avoir un projet de formation est donc important pour bien réussir votre épreuve orale. En faisant recours à un professionnel de l’encadrement, vous obtenez toutes les chances pour bien préparer votre entretien afin de convaincre le jury que cette école est faite pour vous ;
  • Avoir une idée de la procédure d’évaluation : si dans certaines écoles, votre évaluation aux épreuves orales se fait juste par un entretien de motivation, d’autres par contre vous feront passer un test d’aptitudes anglaises. Vous devez donc vous informer des différentes modalités des épreuves orales avant de vous présenter devant le jury. C’est là l’importance de consulter en amont le site internet de l’école pour prendre connaissance des différentes épreuves orales que vous allez subir au jour indiqué.

La phase des épreuves orales proprement dite

À ce niveau, vous devez absolument laisser une bonne image de vous auprès du jury. S’ils sont convaincus, ils vous garderont à coup sûr. Face au jury, vous devez rester naturel. Soyez vous-même ! Il faut répondre avec sincérité à toutes les questions qui vous seront posées en parlant de vous sans superflu.

Étant donné que vous êtes convaincu vous-même de votre projet professionnel, il faut maintenant, face au jury, convaincre vos examinateurs. Votre démonstration doit être cohérente pour pouvoir rassurer les membres du jury. À la fin de votre présentation, le jury doit se faire une idée précise de qui vous êtes et de qui vous souhaitez devenir. En présentant votre projet professionnel, il serait intéressant de revenir sur vos initiatives extrascolaires. Montrez votre dynamisme, votre curiosité, votre capacité de créativité et toute l’audace qui vous anime.

En parlant d’activités extrascolaires, vous pouvez revenir sur vos pratiques sportives, vos actions humanitaires et si possible, votre militantisme au sein des associations.

Enfin, c’est le lieu d’insister sur l’intérêt que vous avez à intégrer cette école. Cela vous permet de séduire les examinateurs à l’épreuve orale. C’est aussi une façon de prouver que vous êtes différent des autres étudiants candidats. Établissez un lien entre votre candidature et l’école de votre choix. Ainsi, vous arrivez à convaincre le jury et le mettre à votre cause. Les épreuves orales ne doivent pas être prises comme une corvée. Soyez serein et discutez avec les membres du jury comme si vous étiez avec votre encadreur. Parlez de vous et apprenez d’eux également. Ce sera donc un échange relaxe duquel vous sortirez vainqueur.

Montrez une attitude disciplinée à l’entretien : c’est un gage de réussite

En dehors des éléments intellectuels, le jury s’attardera également sur votre comportement lors des épreuves orales. Cependant, vous devez avoir un comportement exemplaire pour gagner des points auprès du jury. À la fin de votre entretien avec les membres du jury, vous allez pouvoir réaliser vos rêves.

Sachez que vous ne serez pas pénalisé si vous êtes stressé. Le stress est un état normal qui se vit en de telles circonstances. Ce qui est évident, tous les autres candidats seront également stressés. Mais, ce qui fera votre différence avec eux, c’est le fait que vous auriez montré au jury que vous avez la capacité de dominer vos peurs, de garder votre sérénité, de rester vous-même sans artifice. Votre maitrise de la situation se fera sentir dans les réponses que vous allez fournir au jury. Tout en vous doit montrer la sincérité. Votre communication non verbale doit renseigner sur vous. En choisissant de faire votre parcours dans une grande école, vous devez vous mettre dans la peau d’un futur cadre de la République. Vous devez convaincre sans hésitation. Vous devez inspirer la considération, la confiance, le leadership, etc. Il serait mal vu si déjà à votre entretien, vous accusez du retard. Ce serait mal interprété. Ce qui portera un coup dur au jugement que le jury aura de vous.  

Par ailleurs, pour vos épreuves orales à l’entrée d’une grande école française, vous devez vous mettre dans une tenue correcte. Cela peut paraitre anodin, mais il y va de l’importance que l’on vous taillera. Il serait inadmissible pour le jury de recevoir en entretien un futur cadre du pays, habillé de manière incorrecte. Vous n’avez pas besoin de faire le tour des grandes boutiques de luxe. Toutefois, vous devez adapter votre image à l’école qui vous reçoit. Vous avez à vous montrer simplement sous vos meilleurs jours pour faire bonne impression devant le jury. Votre présentation prouvera aux membres du jury que vous avez du respect pour vous-même et pour vos interlocuteurs. Même s’il n’y a aucune norme exigée pour un entretien d’oral, vous avez l’obligation de ne pas vous négliger.

Ajoutez votre touche personnelle

Aux épreuves orales, vous aurez à parler de vous et de vos ambitions. Ce qui est évident, ce ne sera pas facile de parler de vous-même, de définir les sujets à aborder, etc. Au cours de cette phase, vous devez vous mettre en valeur en mettant un point d’honneur sur vos expériences, vos aptitudes sans forcément donner l’impression au jury de vouloir en faire trop. La base, c’est de vous dévoiler à votre vis-à-vis sans aller dans l’intimité de votre vie.

Dernière chose à faire, mais qui peut être oubliée est l’envoi d’un mail après l’entretien. Dans le mail que vous enverrez au coordonnateur de la formation, vous allez lui rappeler votre motivation. En le faisant, vous gagnez en estime.

En somme, la préparation aux épreuves orales pour votre intégration dans l’une des grandes écoles de la France n’est pas à prendre à la légère. C’est une étape importante de votre cursus qui, lorsqu’elle est bien préparée, vous ouvrira les portes d’un avenir professionnel radieux. Sachez que vous avez besoin de l’accompagnement d’un professionnel qui vous donnera toutes les armes nécessaires pour réussir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici