Souhaitez-vous avoir un emploi au sein de l’Union européenne ? Avant tout, sachez qu’il ne s’agit pas d’une chose impossible. Bien que cela demande beaucoup d’organisation et de critères à remplir, il est bel et bien possible d’avoir le poste de vos rêves. Le recrutement au sein de l’Union européenne est centralisé à un même endroit. Découvrez dans cet article l’organisme dont il s’agit, ainsi que quelques conseils pour réussir votre recherche d’emploi au sein de l’Union européenne.

Comment fonctionne le recrutement dans l’UE ?

Au sein de l’Union européenne, il existe un organisme appelé l’Office Européen de Sélection du Personnel abrégé en EPSO. C’est cette institution qui a la charge des candidats qui souhaitent avoir un emploi dans l’Union européenne. Cet organisme passe à une phase de sélection des candidats pour toutes les cellules de L’UE, de manière à permettre à ces dernières de passer directement au recrutement.

La procédure pour candidater à un poste au sein de l’UE dépend du type de contrat désiré. On classe les candidatures en plusieurs catégories : les contrats permanents, à durée déterminée et temporaire. En ce qui concerne les stages, il existe également une procédure particulière à suivre. Avant d’espérer être choisi, il est important de respecter scrupuleusement les étapes recommandées. Il faut également vous assurer de détenir la qualification requise avant de postuler.

Fonctionnaire titulaire

Pour les fonctionnaires titulaires, ils seront classés dans la catégorie des contrats à durée indéterminée. Pour obtenir ce statut, il faut suivre une procédure de concours selon les trois types de contrats à durée indéterminée : administrateur, assistant et assistant-secrétaire.

L’administrateur élabore des politiques et met en œuvre la législation de l’UE. Les domaines concernés par ce contrat sont : l’économie, les finances, les sciences, la communication, le droit et l’administration. Il est également possible de recruter des traducteurs et interprètes comme administrateur.

La tâche de l’assistant consiste à effectuer des opérations techniques et de gestion dans les domaines de finances, de la communication, de la recherche ou élaboration, de l’administration et de la mise en œuvre des actions.

En ce qui concerne les assistants-secrétaires, leur tâche se limite généralement à l’appui administratif et la gestion de bureau.

Pour passer à la sélection des candidats éligible au contrat à durée indéterminée, les institutions de l’UE procèdent par concours. La première phase de ce test est sur ordinateur et vise à évaluer les aptitudes et capacités du candidat. Les lauréats à ce test seront invités dans un centre d’évaluation pour résoudre certains exercices liés à des situations de travail. Les lauréats à cette phase sont enfin placés dans la réserve de recrutement. Cette réserve est constamment utilisée pour alimenter les postes vacants dans les institutions de l’UE.

Agent contractuel

Le statut d’agent contractuel correspond à un contrat de durée déterminée. Les personnes ayant ce statut réalisent souvent des tâches manuelles ou d’appuis administratifs. Ils sont également utilisés pour renforcer les collaborateurs d’une cellule afin d’éviter une rupture de main d’œuvre. La durée de ce type de contrat est souvent comprise entre 6 et 12 mois renouvelables.

Pour postuler à ce statut, il faudra suivre avec succès une procédure de sélection de l’EPSO qui prend en compte l’examen du CV, des tests de compétence et parfois de raisonnement ou autres épreuves pratiques selon le profil du candidat.

Agent temporaire

Bien que ce type de contrat soit rare, il est bel et bien possible de travail de façon temporelle au sein de l’UE. Les fonctions souvent reliées à ce contrat sont des tâches spécialisées comme la recherche scientifique.

La sélection des personnes éligible pour ce statut est généralement gérée par le département de l’UE qui est concerné. Les personnes intéressées par ce statut peuvent régulièrement consulter le site https://epso.europa.eu/home_fr ou la page https://web.facebook.com/EU.Careers.EPSO/. Il est également possible de s’inscrire en ligne en envoyant votre CV.

Stagiaire

L’UE reçoit chaque année plus de 1500 jeunes comme stagiaire dans ses différentes cellules. Les domaines ouverts à cette opportunité sont très variés :

  • Ressources humaines ;
  • Droit de la concurrence ;
  • Communication ;
  • Politique de l’environnement, etc.

La durée d’un stage peut être de 3 ou 5 mois selon la disponibilité du postulant. Avant de postuler comme stagiaire, le candidat doit avoir au minimum un diplôme marquant la fin du premier cycle universitaire et capable d’accomplir des tâches similaires à celles confiées aux débutants du statut « Administrateur ».

Pour postuler comme stagiaire, il faut au préalable s’assurer d’avoir rempli tous les critères énumérés plus haut. Ensuite, vous devez consulter les informations concernant votre domaine et l’institution que vous visez sur https://epso.europa.eu/job-opportunities/traineeships_fr. Une fois que vous avez pris connaissance des différentes procédures, il faudra préparer les tests ou en suivant des formations en ligne. Vous pouvez également consulter le module de formation online de la division EPSO pour en savoir plus sur les procédures de sélection.

Conseils pour réussir les examens EPSO

L’ouverture des concours de la fonction publique européenne dépend souvent du type de contrat. Généralement, celui des assistants est lancé en automne, des administrateurs au printemps et des traducteurs/interprètes en été. Ainsi, il est possible de passer d’abord le concours des assistants et postuler à nouveau pour un autre statut si vous n’êtes pas retenu.

La première étape est d’abord de s’inscrire au concours. Pour cela, il est conseillé de consulter régulièrement sur le site de l’ESPO le calendrier des concours et de ne pas tarder à s’inscrire. Les inscriptions prennent généralement fin un mois après le lancement de la vague d’inscription. Soyez donc prêt et toujours informé.

Avant de postuler, lisez attentivement l’avis de concours afin de vous renseigner sur les différentes conditions à remplir pour s’inscrire, ainsi que la nature des épreuves. Assurez-vous également de détenir le profil recherché avant de postuler pour ne pas voir votre candidature rejetée.

Après l’inscription, il faudra se préparer à affronter les différentes phases du concours. Cette phase de préparation peut durer plusieurs semaines selon votre niveau de base. Pour cela, vous pouvez consulter le site de epsotraining pour vous aider. Dans un premier temps, il faudra maîtriser la méthodologie spécifique à chaque test. Pour y arriver, vous devez travailler régulièrement sur des ouvrages et suivre des cours de préparation.

À la fin de la période de préparation, vous allez faire face à la présélection. Cette phase est très importante, car vous n’avez pas droit à une seconde chance en cas d’échec. Plus de 95 % sont souvent éliminés à cette étape. Mais pas de panique, avec une bonne préparation, vous pouvez facilement vous retrouver parmi les 5 % restants. Dès que vous avez franchi ce palier, vous pourrez passer à la seconde phase du concours. La nature de cette seconde phase est fonction de la catégorie du concours. Vous pouvez trouver des exemples d’épreuves de cette phase sur le site officiel de l’EPSO.

Si vous êtes retenu à l’issue de cette dernière étape, vous serez déclaré définitivement éligible pour le poste de votre catégorie. Tous les candidats ayant franchi cette étape sont ensuite enregistrés dans la liste de réserve. Mais avant de devenir fonctionnaire, il faudra passer l’entretien d’embauche.

Quelques conseils pour trouver un emploi

Que ce soit dans l’Union européenne ou dans n’importe quelle entreprise du monde, la première chose à avoir avant de postuler pour un emploi est le PUV. En marketing, cette expression signifie « Proposition Unique de Vente ». Il s’agit de quelque chose de particulier qui permet à un produit, dans votre cas une personne, de se distinguer du lot. Vous devez trouver ce qui vous rend unique et profiter de cela pour avoir le poste que vous désirez. Pour vous rendre compte de ce qui vous différencie des autres, vous pouvez passer à une auto-évaluation de vos compétences. Pour ce faire, commencez par évaluer chacun des points de votre CV. Que ce soit l’expérience professionnelle, la connaissance sectorielle, votre réseau, les régions que vous connaissez, vos compétences linguistiques, vos diplômes… tous les points doivent être évalués différemment.

Ensuite, il faudra penser à ne pas être un spam. Comme vous le savez, les spams sont souvent des publicités ou des indésirables. Lors de votre recherche d’emploi à l’UE, mettez-vous à la place de l’employeur, un expert dans une cellule de l’UE. De la même façon que personne n’aime recevoir des spams, il ne faudra pas être surchargé des candidats qui ne parviennent pas à convaincre leur interlocuteur. Faites donc l’effort de ne pas passer comme un spam.

Une autre erreur que la plupart des candidats commettent est l’estimation de leur personne. Sachez qu’aucun employeur ne veut savoir ce que vous êtes en tant que personne si vous ne remplissez pas les critères spécifiques qu’il recherche. Soyez direct, ne mettez en valeur que vos compétences et évitez au maximum de vous détourner du sujet. Pour finir, il est conseillé de lire et de constamment se documenter sur internet. Vous pouvez apprendre de très grandes choses sur les sites officiels et blogs qui vous seront utiles, aussi bien pour trouver un emploi que pour mener une vie professionnelle pleine de succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici