Dans le secteur du bâtiment, la pose de vitrage dans les immeubles nécessite des professionnels appelés vitriers. Connu comme un travailleur polyvalent, un vitrier doit acquérir des compétences et des qualifications particulières. Ses acquis vont lui permettre de manier des outils pour pouvoir accomplir ses missions : la pose de double vitrage, vitre de porte, de fenêtre et bien d’autres. Dans le cas d’une vitre cassée, posséder quelques notions sur la vitrerie s’avère nécessaire pour que vous puissiez pratiquer la pose de la vitre de rechange vous-même. Découvrez par ces quelques lignes le monde intéressant de la vitrerie.

Vitrier : métier exercé par un artisan indispensable dans le bâtiment

Un spécialiste du verre reste indispensable dans le secteur de la construction. Artisan, il s’occupe de plusieurs tâches qui tournent autour du façonnage de verre. Pour exercer ce métier, des qualifications sont requises. 

Les missions 

Un vitrier se charge en général de dépanner ou d’installer du verre soit dans une petite surface d’intérieur ou dans des immeubles. Tous les vitriers peuvent prendre les mesures, effectuer la découpe, procéder aux assemblages jusqu’à l’installation des produits. Ses professionnels peuvent installer et réparer tous types de vitres comme la vitre phonique, à isolation thermique et antieffraction pour se protéger du cambriolage. Toutefois, vous pouvez faire appel à ces artisans pour un besoin d’urgence vitrier et demander un devis gratuit approprié. 

Le travail d’un vitrier peut se diviser en deux étapes. La première étape consiste à travailler les produits verrier à l’atelier en commençant par le dessin. Passez au découpage ainsi qu’à la décoration une fois cela fait. Cependant, il peut aussi s’occuper de la fabrication des profilés en métal, en plastique ou en verre. La deuxième partie se passe sur le chantier ou le lieu d’installation. Mis à part la vitrerie, il peut aussi concevoir des décorations en miroirs. À ce moment-là, il peut s’appeler un miroitier.

Les qualifications pour exercer ce métier

Comme tous métiers, un vitrier requiert des qualités et des compétences. Il existe en effet des formations à suivre pour devenir un vitrier de renom. Durant un travail, cet artisan doit généralement être une personne capable de s’adapter à tout environnement et être bien organisée et sociable puisque son travail a besoin de délicatesse, de persévérance et de vigilance. Que cela soit en équipe ou seul, la seule chose que les vitriers doivent maîtriser est le vertige.

Comme tout autre travail, le vitrier métier requiert des qualifications certifiées pour que le travail fourni soit de bonne qualité. Pour le moment, les écoles spécialisées n’existent pas encore. Cependant, la possession d’un BAC PRO ouvrages de bâtiment, un BTS en bâtiment ou encore un CAP en construction suffisent pour apprendre cette profession. D’ailleurs, pour faire partie des professionnels, les stages en entreprise restent indispensables. 

Un métier de précision

 

Classé comme un métier de terrain, le vitrier possède des horaires et des situations de travail très variés selon les tâches à accomplir. Afin de faciliter le travail, les vitriers ont besoin d’outils de précision qui éviteront de les ralentir lors de l’exécution.

Les outils indispensables 

Généralement, un vitrier peut enlever, poser ou remplacer des vitres cassées. Afin de mener à bien ses missions, il aura besoin d’utiliser des outils performants adaptés à toutes situations qui se présentent : 

  • Les outils de coupe tels que le foret, le coupe-verre ou la tournette servent à découper les vitres selon les formes et les dimensions souhaitées.
  •  Pour les installations, les vitriers utilisent des outils comme le gratte-vitre, la ventouse pour la pose de vitrage, le couteau à mastiquer ainsi que la spatule à lever. 
  • À part ces outils, il existe également des fournitures indispensables telles que les mastics et les clous de vitrier. Ils servent surtout à parfaire la finition des installations ou des réparations.
  •  Quant au vitrier en personne, sa sécurité reste plus importante. Dans ce cas, il aura besoin de s’équiper avec des lunettes et des gants de protection pour les risques de cassures ou de coupure. 
  • Les chaussures et les vêtements de sécurité restent des accessoires à ne pas négliger. 
  • Une trousse de secours reste un élément à ne jamais oublier. 

Malgré la difficulté de ce métier, il présente moins de risque pour son exercice. De plus, un vitrier peut parfaitement passer de salarié dans une entreprise de construction à vitrier indépendant. Ainsi, le vitrier métier reste prometteur et très évolutif. 

1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici