Compétent pour prendre soin de la bouche, des dents, des gencives et des maxillaires, le chirurgien-dentiste demeure un professionnel de santé avec de multiples aptitudes. Pour soulager ses patients et leur offrir des solutions efficaces, il doit suivre de différentes formations et acquérir des connaissances indispensables. Afin d’avoir une meilleure idée de sa carrière, nous vous présentons ici les formations et les compétences utiles pour le métier.

Les formations à suivre

Dentiste, PatientPour devenir chirurgien-dentiste et exercer comme tel, vous devez avant tout disposer d’un diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire. Celui-ci s’obtient après des études universitaires de 6 ans minimum (9 ans pour le cycle long), avec une première année commune aux études de santé. Après la formation, vous pourrez suivre des stages ou intégrer directement un centre dentaire et une équipe professionnelle. La Solution Dentaire demeure généralement la meilleure option pour commencer votre carrière.

L’ensemble des formations pour devenir chirurgien-dentiste est subdivisé en trois cycles dont voici les détails :

  • Le premier cycle : il se déroule sur 3 ans. Au cours de ce cycle, les étudiants acquièrent les connaissances de base pour la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies de la bouche, des dents et des mâchoires ;
  • Le deuxième cycle : il dure 2 ans et vise à approfondir les enseignements fondamentaux avec d’autres matières telles que la santé publique dentaire, l’odontologie légale et l’anesthésiologie. Des travaux pratiques avec des simulations permettent également aux étudiants de s’exercer à la dissection ou à la réalisation d’appareils d’orthodontie ;
  • Le troisième cycle : il comprend deux cycles. Le cycle court d’un an convient notamment aux étudiants qui souhaitent exercer de façon libérale. Ils devront valider les acquis en soutenant une thèse, ce qui leur garantit le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire. Le cycle long (de 3 ou 4 ans) par contre permet d’obtenir un diplôme d’études spécialisées (orthodontie, chirurgie orale, médecine bucco-dentaire) en plus du diplôme d’État.

Les compétences requises pour un chirurgien-dentiste

Dentiste, La Douleur, Soins Dentaires, Médecine, MecialPour l’exercice du métier, disposer d’un diplôme d’État ne suffit pas. Le jeune diplômé devra aussi développer certaines compétences indispensables. La Solution Dentaire par exemple propose un accompagnement personnalisé aux professionnels afin de leur permettre d’acquérir de nouvelles aptitudes et d’obtenir un poste en milieu médical.

Entre autres, le chirurgien-dentiste doit savoir écouter et rassurer ses patients. Ceci demeure primordial pour appliquer les soins avec plus de sérénité (surtout chez les plus jeunes). Il doit aussi approfondir ses connaissances en anatomie et en médecine générale. Pour ce qui concerne les qualités, il doit développer sa capacité de concentration, son sang-froid, sa dextérité, sa patience et son professionnalisme.

Il doit enfin se montrer habile avec ses mains pour manier plus sereinement les outils.

Les missions et la carrière du chirurgien-dentiste

La mission première d’un chirurgien-dentiste demeure le soin des dents et leur esthétique. Mais il assure aussi de multiples autres tâches en rapport avec son domaine de compétences. Voici quelques exemples :

  • Les diagnostics sur les dents malades ;
  • Le soin des dents et la réalisation des radiographies au besoin ;
  • Les interventions chirurgicales pour l’extraction de dents de sagesse ou l’implantation de pivots ;
  • Le suivi des patients et les recommandations sur leur hygiène bucco-dentaire ;
  • La pose d’appareillages dentaires.

Après l’obtention de son diplôme d’État, le chirurgien-dentiste peut exercer en libéral et ouvrir son propre cabinet. Sa carrière peut aussi se dérouler dans un autre cabinet où il travaillera comme salarié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici