Pour faciliter votre reconversion ou trouver un emploi qui correspond à vos compétences, vous pouvez suivre de diverses formations durant votre vie professionnelle. Ceci reste possible grâce au compte personnel de formation qui vous permet de financer tout ou une partie de vos études. Pour savoir comment il fonctionne et les différents avantages garantis, nous vous donnons ici une brève présentation.

Le CPF : de quoi s’agit-il ?

Les heures cumulées permettent donc de couvrir les dépenses que pourrait engendrer l’inscription à certaines formations. Il peut s’agir de la recherche d’une qualification spécifique, d’une certification dans un domaine précis ou d’un diplôme. Pour tout savoir sur le CPF, retenez qu’il vise l’amélioration des connaissances d’un employé ou l’acquisition de nouvelles aptitudes. Grâce aux heures qu’il vous permet d’accumuler, vous pourrez par exemple suivre une formation avec deux possibilités. Soit en dehors de votre temps de travail : vous profiterez de vos congés et vous ne serez pas obligé d’informer votre employeur. Ou soit pendant votre temps de travail : ici, vous devez contacter les ressources humaines de votre entreprise pour demander une autorisation d’absence.

Le compte personnel de formation reste à la disposition de toute personne âgée de plus de 15 ans.

Mais ceci concerne principalement les salariés à temps plein et partiel, les travailleurs indépendants, les salariés saisonniers, les agents publics et consulaires, les demandeurs d’emploi ainsi que les personnes handicapées. Le compte demeure valable pour toute votre vie, et n’est fermé qu’au moment de partir en retraite.

Comment alimenter le CPF ?

Travail, Bureau, Équipe, Société, Internet, BusinessComme expliqué plus haut, l’objectif principal du CPF reste de sécuriser le parcours professionnel des salariés et d’améliorer les compétences. Il permet donc d’accumuler des heures pour suivre d’autres formations. Pour créditer votre compte, vous devez exercer une activité salariée. À la fin de chaque année, un salarié à temps plein acquiert par exemple 24 h et un salarié à temps partiel obtient un nombre d’heures qui dépend du prorata de son temps de travail. Dès que le temps accumulé atteint 120 heures, l’alimentation du compte passe à 12 h par an jusqu’à un plafond de 150 heures (pour les salariés à temps plein).

Mais depuis 2015, le CPF est désormais crédité en euros et non plus en heures. Ainsi, après une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale ou conventionnelle sur une année, vous obtiendrez 500 euros par an (plafonné à 5000 euros). Pour les salariés peu ou pas qualifiés en dessous d’un niveau de formation sanctionnée par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP), le montant est porté à 800 euros par an.

Comment utiliser le CPF ?

Personnes, L'Homme, Femme, D'Entreprise, D'AffairesAvec la somme accumulée durant vos temps de travail, vous pouvez suivre de différentes formations pour acquérir des compétences, une certification ou un diplôme. En bref, le CPF peut servir à :

  • Obtenir un socle de connaissances et de compétences défini par décret ;
  • Accompagner la validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • Suivre certaines formations qualifiantes et certifiantes (la liste est élaborée au niveau national et régional, et accessible sur l’espace personnel de votre compte).

Si le nombre d’euros accumulés ne suffit pas pour couvrir les frais d’une formation, vous disposez d’autres alternatives. Entre autres, vous pourrez bénéficier d’un financement de la part de votre employeur, d’un OPCA ou OPACIF, de la Région ou de l’État, de Pôle emploi, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici