Le Graduate Management Admission Test (GMAT) désigne un test dont l’objet est d’évaluer la capacité de raisonnement en anglais. Cet examen est destiné aux candidats ayant un niveau d’études supérieures en commerce et en management que sont les MBA.

Ainsi, le GMAT permet d’évaluer, en temps réel, vos compétences analytiques, quantitatives, verbales ainsi que vos performances en rédaction. Pour réussir un tel examen, une préparation adéquate est requise. C’est ce qui l’objet de ce guide au travers duquel nous mettons en lumière des stratégies efficaces à adopter pour réussir votre entrainement à l’examen du GMAT.

Sommaire

Comprendre la structure et le contenu du GMAT

Des conseils pour s’entraîner à l’examen du GMAT

Si vous voulez savoir comment s’entraîner au GMAT, il est impératif de comprendre sa structure et son contenu. En effet, l’examen se divise en quatre évaluations. La première concerne l’écriture analytique (Analytical Writing Assessment). Elle est d’une durée de 30 min. Cette évaluation met en relief votre capacité à formuler des arguments et à communiquer vos pensées. Elle est notée de 0 à 6.

La Deuxième quant à elle est notée de 1 à 8 et concerne le raisonnement (IR : Integrated Reasoning). Elle est également d’une durée de 30 min et complète le premier examen. Une telle épreuve permet d’évaluer votre aptitude à analyser les données. Par ailleurs, la troisième épreuve est d’une durée de 62 min et représente l’étape quantitative.

Cette étape vise à évaluer votre aptitude à raisonner et surtout à formuler des conclusions tangibles. Certes, elle est notée de 0 à 60, mais 51 est la note la plus élevée que l’on peut recevoir. Et ce, même si toutes les réponses sont correctes. La dernière étape quant à elle est l’épreuve de la compréhension écrite ou l’épreuve verbale.

Elle dure environ 65 min et porte sur la compréhension et l’interprétation de documents écrits en Anglais. Ainsi, elle vise à évaluer votre niveau de langue. En principe, elle est notée de 0 à 60, mais 51 est la note la plus élevée qui est accordée. Vous l’avez compris, la compréhension de ces détails vous aidera à orienter votre étude de manière stratégique.

La planification et organisation de l’étude

Des conseils pour s’entraîner à l’examen du GMAT

Un planning structuré est la clé d’une préparation efficace. Pour ce faire, établissez un calendrier d’étude réaliste en dédiant un temps spécifique pour chaque section du GMAT. De plus, incluez des périodes de révision régulières pour consolider vos acquis. Le cas échéant, vous pouvez miser sur des ressources variées telles que les :

  • Manuels de préparation officiels ;
  • Cours en ligne ;
  • Applications mobiles.

Ensuite, intégrez des tests pratiques réguliers dans votre routine pour suivre vos progrès et identifiez les domaines à améliorer. Ces simulations vous aideront à vous habituer au format de l’examen et à gérer votre temps efficacement.

Malgré tout, rappelez-vous : la qualité de l’étude prime sur la quantité. En effet, des sessions d’étude focalisées et sans distraction sont plus bénéfiques que de longues heures de travail moins productives.

Les techniques et astuces pour chaque examen

Des conseils pour s’entraîner à l’examen du GMAT

Tout d’abord, pour l’épreuve analytique, pratiquez la rédaction d’essais structurés en respectant le temps imparti. Ensuite, pour le raisonnement intégré, entraînez-vous à interpréter rapidement les graphiques et les tableaux. Après, dans la section quantitative, renforcez vos compétences en mathématiques de base et pratiquez des techniques de résolution rapide.

Par contre, pour la partie verbale, lisez divers documents pour améliorer votre compréhension et enrichir votre vocabulaire. En fin de compte, apprenez à identifier les pièges courants dans les questions de correction de phrases et veillez à analyser logiquement les arguments.

La gestion du stress et de l’endurance

Afin de réussir votre préparation au GMAT, il est aussi crucial de développer votre endurance mentale. Pour ce faire, vous pouvez simuler des examens complets pour vous habituer à la longueur et à l’intensité de l’examen.

Apprenez donc les techniques de gestion du stress, telles que la méditation ou des exercices de respiration. Cela vous permettra de maintenir votre calme pendant l’étude et l’examen. Vous « l’aurez compris, en suivant ces conseils, votre préparation au GMAT sera non seulement plus efficace, mais aussi plus sereine.